Les 13 commandements du passage de Douane…

Nous sommes le 5 Janvier.
Aujourd’hui, nous sommes à Panama City. Nous recherchons un moyen pour traverser en Colombie. Le ferry qui fut, n’est plus. Et le Gap de Darien, s’y aventure qui ne tient pas plus que ça à la vie. Et nous, ben on y tient quand même un peu.

Donc nos choix sont:

Transport en voilier de touristes. Ça coûte un oeil. Pis un bras aussi. C’est genre 1500 euros, l’équivalent d’un mois et demi de budget…ça repousse un peu plus la Patagonie au rang de “peut-être”…
On vient juste d’apprendre aussi qu’ils sont tous au complet. Les prochains seront en Février…

Trouver un bateau de pêcheur qui veuille se faire quelques sous en plus. Alors le truc faut quand même que la barque soit assez grande pour tenir Titine et ses 200 kg. On en a vu une. De barque. Le pêcheur nous disait: “si si il en tient même deux!”. C’est marrant comment on n’a pas la même vision des choses…24 heures en mer sur cette petite barque,…On l’a relayé dans la catégorie “Si vraiment on doit en arriver là”.

Une autre option est de prendre l’avion et envoyer titine en container. Mais là faut trouver du monde pour partager un container. Et voir le temps que ça met aussi. Car chaque jour de plus à attendre ici, est un jour de moins en Amérique Latine.

 

Mais bon, faut attendre. Alors on attend. On attend des réponses aux emails et aux coup de fils.

Vu qu’on est à peine sorti des périodes de fêtes, il faudrait pas non plus espérer des réponses trop rapides.

 

Vu qu’on attend, ben on pense aussi.

 

Je pensais aux dernières semaines. De notre passage en Honduras jusqu’au Panama.

 

Plusieurs choses me viennent en tête…le passage des frontières en deux temps trois mouvements, le respect des lois et la non corruption, l’ordre, la propreté clinique des rues…

 

Mais le passage des frontières est quand même le souvenir le plus vivide.
Ah le passage des frontières…rien que d’y penser me vient l’anxiété pour la prochaine frontière…qui ne devrait rien avoir à envier aux autres j’ai bien peur…
Le passage au Guatemala, qui fut celle que l’on redoutait le plus, fut en fait la plus simple et rapide.
C’est simple il n’y avait que nous….

 

La pire fut entre Nicaragua et Costa Rica. Entre 4 et 5 heures je sais pas trop…à force tu perd la notion du temps. Ca doit être leur technique d’ailleurs. A la fin t’as même plus la force d’argumenter le dernier dollars qu’on te demande . Tu le donnes. Pire, tu les remercie.
A chaque passage de frontière en Amérique central tu prends un an d’âge.

Cette nuit j’ai rêvé des 13 commandements du passage de douanes :

Peur tu auras

La queue tu feras

L’envie d’étrangler te viendra

Des pensées non chrétiennes tu auras

L’envie de retourner t’envahira

Mais à l’énervement tu ne succomberas

Le sourire toujours tu garderas

Rien, tu ne comprendras

Mais le sourire toujours tu garderas

Les allers et retours par dizaines tu en feras

Des dollars à droite et à gauche tu sèmeras

Deux litres d’eau tu perdras

Mais heureuse tu t’en iras

 

Alors y’a t-il un truc, une astuce ? Non.

Le sourire aide. Le problème c’est que des fois il s’en va. T’as beau le chercher, y a pas moyen. Il a fait place à Grince des Dents. Et Grince des dents pour la déloger, accroche toi.

 

Nicaragua fut quand même le top. Le nombre de personnes qu’on a dû payer, on se serait presque senti importants.

Pis d’un coup surgit de nul part, ton « Aide ». Il a dû s’imposé comme tel à un moment donné durant ton parcours du combattant entre les guichets. Il est donc là, à tes côtés. Avant même que tu réalises il a tes documents en mains et se dirige vers un groupe de 3 militaires fumant une cigarette autour d’un véhicule. Tu arrives haletant t’étant rendu compte qu’un étranger avec tes documents n’est pas forcement une bonne idée.

Ils te regardent. Ils te redonnent ton permis de conduire.
Ton “Aide” te dis qu’il faut maintenant payer la taxe pour la moto…alors tu te diriges avec son aide précieuse à la fenêtre… d’à côté. Tu paies ta taxe. Peut-être. En tous cas tu paies quelque chose… tu lui demande ensuite si on a enfin fini là. Il dit “oui, oui, tout fini!”. “yes!”. L’aide: “juste les trois dollars pour les militaires”…. On lui fait comprendre qu’une explication sur ce dernier coût serait appréciée. Ils n’ont même pas prétendu signer quelconque papier, ou réarranger des papiers sur une table, pire ils n’avaient même pas de table, ils semblaient plus en pause qu’autre chose. Alors il nous dit “ok, ok”…

Mais bon on lui a quand même donné car il avait l’air gentil notre Aide sorti de nulle part…Pis faut dire qu’en fin de parcours t’es tellement heureux de quitter la douane que tu en développe une générosité insoupçonnée…

30 mètres. Un sifflait… “Les documents de la moto s’il vous plait »…
L’assurance de 20 euros payée, je retourne vers la moto et Massimo.

Et à son tour surgit Madame “J’arrive Sans Bruit». On ne comprend pas tout mais on comprend qu’il faut payer 1 euro. Pour le péage. Le péage ?…là j’avoue on est sur le cul…A la vue de notre regard abasourdi, elle sent qu’elle nous doit une explication. Alors d’un geste nonchalant, elle se tourne légèrement en regardant la route devant nous et étend son bras en demi-cercle….je pense qu’elle essaie de dessiner abstraitement le péage que nous, pauvres blancs imbéciles, nous ne voyons pas…

Et nous ne l’avons jamais vu…

Alors quelques jours plus tard quand nous nous présentons a la douane pour sortir du Nicaragua, nous avons l’épreuve de l’entrée bien en mémoire…

Là nous rencontrons Manuel (je me rappelle plus de son nom mais Manuel semblerait lui aller plutôt bien). Manuel nous dit, que c’est le bordel aujourd’hui, y a énormément de monde avec les fêtes et tout…mais lui il peut nous faire tout ça en 20 minutes….Sophie la Faible qui sommeille en moi, se réveille….1 heure et demi plus tard et 25 dollars plus tard nous quittons la douane du Nicaragua…Bon pour être honnête l’heure et demi c’est principalement parce que Internet ne fonctionnait pas, alors ils ne pouvaient pas mettre un tampon sur notre passeport…

Manuel nous avait dit que Costa Rica c’est beaucoup plus simple. Rien à payer! C’est limite l’Europe!

On entre donc triomphalement au Costa Rica.
On longe une queue de 1km et notre sourire triomphal s’estompe…

3 heures et demi après nous sortons avec notre tampon d’entrée au Costa Rica!…sur le doute on demande quand même à un policier que nous dérangeons visiblement en pleine activité de contemplation du cailloux parterre. On lui demande si il n y a pas des papier à faire pour la moto…il dit qu’il ne sait pas. Faut demander derrière. On demande derrière. Oui il y en a…quelques photocopies plus tard et allers retours (on devient des pros à la maitrise de l’aller-retour), il nous dit voilà, c’est fait. Nous retrouvons notre sourire. Pour un quart de seconde.

Faut aller faire l’assurance…

L’assurance se trouve au milieu d’un parking de camions qui furent ici pour un bon bout de temps il semblerait. Leurs passagers aussi. A juger par l’amas de déchets tout autour et l’odeur…Je ne sais pas si ils sont bloqués ici pour cause de papiers ou si ce sont des refugiés…ils n’ont pas l’air d’humeur bavarde non plus. Donc on s’abstiendra d’essayer de comprendre.

On trouve le guichet. Trop de chance, il y a juste une personne devant nous.

Mais c’est le changement de personnel. Alors il lui faut fermer sa caisse avant de laisser la place à sa collègue…

1heure, une autre photocopie et un aller retour plus tard, nous enfourchons titine.

Emmène nous Titine ! S’il te plait, emmène nous loin!….

 

Je voudrais parler aussi de la propreté clinique de ces pays et de leur non corruption….mais là je m’endors.

Pis vous aussi surement…

Ce sera donc pour un prochain post.

 

Related posts

  • IMG_0428.jpg
  • IMG_20160128_142812843.jpg
  • IMG_20160128_135028788.jpg
  • IMG_0471.jpg
  • IMG_0450.jpg
  • IMG_0451.jpg
  • fruit.jpg
  • IMG_0488-1.jpg
  • IMG_0595.jpg

Quand t'es dans le désert...

D’entrée, deux bons points à celui ou celle qui a reconnu la chanson d’emblée.Ca vaut un verre de vin la prochaine fois que l’on se voit. Ce fut une longue traversée. On a presque démissionné arrivés au tiers du chemin. On a sérieusement pensé retourner pour faire le grand détour par les...

  • IMG_20160128_142812843.jpg
  • IMG_20160128_142827802-1.jpg
  • IMG_20160128_150854772_HDR.jpg
  • IMG_0471.jpg
  • IMG_20160129_111512286.jpg
  • IMG_0478.jpg
  • IMG_0488.jpg
  • IMG_20160130_090559246.jpg
  • IMG_20160201_172852.jpg
  • IMG_20160201_172933.jpg
  • IMG_20160202_135041108.jpg
  • IMG_20160202_125759224_HDR.jpg
  • IMG_0571-1.jpg
  • IMG_0558-1-e1454466211879.jpg
  • IMG_0557-e1454464896490.jpg
  • IMG_20160202_172806.jpg

Pérou: on est bien mieux dans les montagnes!

Ah le Pérou, avec ses vues incroyables, sa Cordillère des Andes, ses flutes qui chantent au loin, l’osmose parfait avec la nature… Alors euh pas du tout… ☺ Je suis désolée par avance de casser le mythe mais il faut être honnête des fois. Tout n’est pas toujours tout rose et tout beau...

  • IMG_0294.jpg
  • IMG_20160122_122000500.jpg
  • IMG_20160123_130513683.jpg
  • IMG_20160123_124426386.jpg
  • IMG_0357.jpg
  • IMG_20160123_144600171_HDR.jpg
  • IMG_0405.jpg
  • IMG_0409.jpg
  • IMG_0414.jpg
  • IMG_0399.jpg
  • IMG_0397.jpg
  • IMG_0383.jpg
  • IMG_0313.jpg
  • IMG_0311.jpg

Ecuador, des routes mystiques…

Depuis notre arrive à Bogotá, ce qu’on a apprécié le plus c’est le climat. Enfin la fraicheur des montagnes et des hauts plateaux. Après notre journée hier entre Baños et Cuenca, on risque de changer d’avis d’ici quelques semaines.. On a d’ailleurs croisé un couple de polonais qui sont...

2 Comments

  1. Guédon 07/01/2016
    Reply

    Bonjour Soph. et Mass.
    la patience et le sourire sont des vertus indispensables mais ça ne suffit pas. En effet la solution n’est pas simple entre la sécurité et le fait de continuer à avancer. Nous espérons que vous allez pouvoir trouver le chemin le plus adapté d’ici quelques jours. Pensons bien à vous
    S.N.

    • Sophie Guedon 07/01/2016
      Reply

      Coucou les parents. Merci pour le message de soutient et merci de nous suivre sur le blog 🙂 Ecoutez je pense qu’on a enfin trouvé une solution! yayy! On voit envoyer Titine par un service Cargo qui utilise DHL. Ca nous coutera juste un oeil, pas le bras. Pis c’est rapide! Alors on est content 🙂 Bien qu’il ne faille pas crier victoire trop rapidement…Demain matin a 7h on amene la moto au terminal Cargo, on fait la douane, on l’emballe et on la laissera avec surement une petite appréhension 😉 on ira ensuite a l’aéroport prendre l’avion pour nous. Et on devrait pouvoir la reprendre a Bogota Samedi matin…on croise les doigts! mais on est bien contents! 🙂

Leave a comment